BREXIT

La Conférence des présidents de l’Assemblée nationale a validé la création d’une commission spéciale sur le projet de loi habilitant le Gouvernement à prendre par ordonnance les mesures de préparation au retrait du Royaume-Uni de l’Union Européenne.
Ce projet de loi (4 articles) est actuellement débattu au Sénat ; il prévoit principalement des ordonnances en cas d’absence d’accord sur la sortie du Royaume-Uni.

Je travaillerai au sein de cette commission pour étudier ces questions primordiales notamment pour le Port du Havre.

J’ai d’ailleurs eu l’occasion d’interpeller le Gouvernement sur ce sujet en posant notamment une Question écrite le 9 octobre dernier sur les conséquences d’un Brexit dur sur les ports normands.
Le groupe UDI AGIR indépendant au sein duquel je siège, a également posé, par l’intermédiaire de Vincent Ledoux une Question au Gouvernement le 9 octobre dernier. Par ailleurs, j’ai également interrogé Madame Elisabeth BORNE Ministre des transports sur les corridors européens et ai appuyé cette QE d’un courrier à la commission européenne pour marquer mes interrogations et oppositions au tracé proposé par celle-ci.

En contact régulier avec les acteurs portuaires, je serai extrêmement attentive au sein de cette commission aux répercussions pour le territoire havrais, de la sortie de la Grande Bretagne de l’Union européenne.