Avenir de la centrale thermique du Havre

Centrales thermiques du Havre et de Cordemais : des centrales jumelles, un sort identique !
Depuis de longs mois je travaille sur le devenir de la centrale thermique du Havre : des questions écrites, entretiens, rencontres, visites multiples…. pour envisager comment concilier la necessaire transition énergétique et le devenir d’un outil industriel performant qui a déjà commencé a travailler sur de nouvelles techniques moins polluantes avec des agents qui ne ménagent pas leurs efforts !
Ainsi, si je souscris pleinement à la volonté du Gouvernement de s’inscrire dans les engagements internationaux de limiter la combustion d’énergies fossiles, je souhaite que tout soit mis en œuvre pour accompagner cette mutation.
Ainsi les essais d’Ecocombust ou les essais de combustibles CSR (Combustible Solide de Récupération) sont extrêmement prometteurs et ont été testés avec succès dans deux centrales jumelles du Havre et de Cordemais.
Aussi, je me réjouis de la décision exprimée par François de Rugy de laisser du temps au projet de se développer à Cordemais. La centrale du Havre devra donc, bien évidemment selon un parallélisme bien naturel, se voir accorder le même délai. C’est d’ailleurs ce qui m’avait été assuré lors de ma rencontre au ministère de l’ecologie le 19 décembre dernier.
Je reste donc extrêmement vigilante sur le devenir de notre centrale thermique et les mesures d’accompagnement de la transition énergétique.