Des usines d'éoliennes offshore au Havre

En février 2019, Siemens Gamesa annonçait le dépôt du permis de construire de son usine au Havre, localisée sur la zone portuaire, et destinée à produire les pales et les nacelles des éoliennes offshore au large de Saint-Brieuc, Yeu-Noirmoutier et Dieppe-Le Tréport.

Ce projet témoigne de l’attractivité du Havre auprès des industries européennes, qui ont choisi la ville pour y installer une activité d’avenir. En effet, l’éolien en mer représente le futur de la production d’énergie, et l’engagement du Havre sur ce projet démontre une ambition écologique forte.

Siemens Gamesa a ensuite été sélectionné comme fournisseur officiel de Eolien Maritime France, et produira les turbines des éoliennes pour deux autres parcs éoliens français à Fécamp, Courseulles-sur-Mer ou Saint Nazaire. La pérennité de cette activité sur notre territoire est ainsi assurée, d’autant que l’usine aura vocation à alimenter les marchés français, européen et mondial de l’éolien en mer. Dans un premier temps elle devrait représenter 750 emplois directs et indirects au Havre.

L’avancée de ce projet industriel est pour moi une fierté. J’ai dépensé énormément d’énergie au moment où plusieurs obstacles le menaçaient, mais aujourd’hui il n’y a plus de doute sur le fait que Le Havre constitue le meilleur environnement pour la réalisation de ces usines.

Graphique du projet de Siemens Gamesa pour l’usine d’éoliennes offshore au Havre en Seine-Maritime. © Siemens Gamesa Renewable Energy S.A.S