Infrastructures du territoire

Deux dossiers concentrent l’essentiel de mon Energie : La Ligne Nouvelle Paris Normandie et le développement du port du Havre.

Je suis, comme tous les acteurs portuaires, en attente des annonces à venir prochainement sur la politique maritime de la France. Elles porteront sur de multiples sujets (fiscalité, politique foncière, gouvernance de sports, mesures après Brexit…) et je serai attentive à ce que notre territoire y trouve les points d’appui pour continuer son développement.

Sur le Ligne Nouvelle Paris Normandie Le gouvernement a confirmé les investissements programmés en matière d’infrastructures de transport.

Nous ne pouvons que nous réjouir que l’axe Paris – Le Havre soit confirmé comme étant prioritaire, après des années noires où les investissements n’ont pas été à la hauteur des besoins et des enjeux tant sur le service aux passagers que sur le fret.

Si les investissements prévus sont conséquents, nous demeurerons vigilants à la Loi d’orientation sur les mobilités (LOM) qui devra conforter et préciser et améliorer ces avancées. Je serai attentive aux délais et au phasage envisagé des trois tronçons.

Je serai également attentive à ce que les travaux d’amélioration concernent l’intégralité de la ligne Paris – Le Havre, afin de profiter non seulement aux passagers, mais aussi à l’économie havraise dans son ensemble avec notamment la desserte ferroviaire du port du Havre. En effet le canal Seine Nord ayant été lui aussi confirmé, il est plus que jamais nécessaire d’étudier rapidement toutes les solutions, y compris innovantes, pour améliorer la desserte de l’hinterland du port.